07 62 03 80 53

Boite à trucs – Colibris

tarentaise@colibris-lemouvement.org
colibris-wiki.org/73tarentaise/wakka.php?wiki=PagePrincipale

Groupe Local des Colibris de Tarentaise

 

Des dizaines d’objets se croisent dans une étrange armoire installée sur le trottoir derrière la Poste d’Aime-la-Plagne. Ni un débarras et encore moins une poubelle, ce kiosque tout en bois de récupération est en fait une GiveBox (littéralement « boîte à donner »).

Depuis son invention à Berlin il y a trois ans, la Givebox a poussé un peu partout dans les grandes villes : Paris, Bordeaux, Lyon, Londres, Barcelone… Le mouvement citoyen local des Colibris* a proposé à la Mairie d’en héberger une à titre d’expérimentation, et le projet ayant été accepté, elle a été construite par une quinzaine d’habitants du quartier au total. Elle est désormais entretenue par ces mêmes personnes, mais aussi quasiment tous les usagers, qui rangent à chaque fois quelques petites choses en passant pour que l’endroit paraisse accueillant. Merci à eux ! 

A quoi sert-elle ? 

A partager et éviter le gaspillage. 

Le concept est basé sur le principe du don et du troc : les habitants sont invités à déposer tous les objets, vêtements, ou tous petits meubles (en bon état) dont ils n’ont plus l’utilité. Et ils peuvent regarder régulièrement et remporter ce dont ils ont besoin (ou envie !). C’est aussi un prétexte pour créer des liens, éviter le gaspillage et réfléchir à la consommation collaborative et à la surconsommation. 

Que peut-on déposer ? 

Tout ce qui est en bon état et non périssable : pas de denrées alimentaires, pas d’objets mouillés, cassés ou souillés. Pour les objets qui sont trop gros (plus gros qu’une cafetière), étant donné que l’espace est restreint et afin de ne pas surcharger le local, il convient de garder l’objet chez soi et de laisser une annonce sur le panneau à l’extérieur. Comment fonctionne-t’elle ? L’entretien de la boite à dons est effectué par de nombreuses personnes volontaires et chacun peut y participer. Le lieu est rangé chaque jour, et vidé de ses surplus (vêtements entassés et sales, objets cassés et / ou encombrants…) chaque semaine. Pour minimiser ce travail, chacun peut y participer en étant vigilant sur les objets déposés et en mettant un peu d’ordre tout sur son passage (tout en fouillant pour y trouver des trésors !). Ceci dans le but que la boite continue à exister sans nuisances pour le quartier. 

Revenir à la liste : Economie circulaire

Branchez-vous !